Installer Oracle 11gr2p2 sur Oracle Linux Server 6.2 avec console graphique

Préambule

L’objet de cette documentation est d’installer la base de données Oracle 11gr2, patchset 2.(Récupérable sur Metalink).
On installe uniquement le moteur de base de données, sans les fichiers ou bases d’exemple.

Dans la liste des sytèmes linux 64bits supportés par Oracle 11gR2 (http://download.oracle.com/docs/cd/E11882_01/install.112/e16763/pre_install.htm#CIHFICFD), il y a Oracle Linux 6.
Cette distribution a l’avantage d’être gratuite et compatible à 100% avec Red Hat Linux (Ca n’est pas un fork du projet Red Hat).
C’est pourquoi  c’est cette distribution que nous utiliserons pour installer Oracle 11gr2. L’installation sur une Red Hat est à priori strictement identique.

On suppose que l’OS est installé, en version graphique, avec la mise à jour par yum opérationnelle.

Préparation de l’environnement

Utilisation du paquet oracle-rdbms-server-11gR2-preinstall

Oracle propose un paquet qui simplifie beaucoup l’installation de la base 11gr2 sur Oracle Linux. Il s’agit de oracle-rdbms-server-11gR2-preinstall.
Cependant, afin de pouvoir l’installer avec yum, il faut autoriser l’utilisation de ol6_latest.

  • Ouvrir un console texte sous root.
  • Editer le ficher /etc/yum.repos.d/public-yum-ol6.repo et identifier la zone [ol6_latest]

L’autoriser en mettant :

enables=1

à la fin.

lancer l’installation du paquet :

yum install oracle-rdbms-server-11gR2-preinstall

Yum va chercher tous les paquets qu’il est nécessaire d’ajouter pour pouvoir installer la base 11gr2 sur le système en cours.

Outre les paquets installés, cela va aussi provoquer :

  • La création des comptes nécessaires
  • La création des groupes nécessaires
  • Modifier les paramètres du noyau
  • Modifier limits.conf
  • ……

Près de 50 Mo de paquets peuvent être ajoutés en fonction de ce qui a déjà été installé sur le système.
Une fois le paquet installé, on obtient un résultat du type :

Installed:
  oracle-rdbms-server-11gR2-preinstall.x86_64 0:1.0-6.el6

Dependency Installed:
  cloog-ppl.x86_64 0:0.15.7-1.2.el6                                  compat-libcap1.x86_64 0:1.10-1
  compat-libstdc++-33.x86_64 0:3.2.3-69.el6                          cpp.x86_64 0:4.4.6-4.el6
  gcc.x86_64 0:4.4.6-4.el6                                           gcc-c++.x86_64 0:4.4.6-4.el6
  glibc-devel.x86_64 0:2.12-1.80.el6_3.6                             glibc-headers.x86_64 0:2.12-1.80.el6_3.6
  kernel-uek-headers.x86_64 0:2.6.32-300.38.1.el6uek                 ksh.x86_64 0:20100621-16.el6
  libaio-devel.x86_64 0:0.3.107-10.el6                               libstdc++-devel.x86_64 0:4.4.6-4.el6
  mpfr.x86_64 0:2.4.1-6.el6                                          ppl.x86_64 0:0.10.2-11.el6

Dependency Updated:
  glibc.x86_64 0:2.12-1.80.el6_3.6        glibc-common.x86_64 0:2.12-1.80.el6_3.6        libgcc.x86_64 0:4.4.6-4.el6
  libgomp.x86_64 0:4.4.6-4.el6            libstdc++.x86_64 0:4.4.6-4.el6

Complete!

Remarque :
Si l’utilisateur oracle a été créé par le paquet (c’est à dire qu’il n’existait pas avant), alors il n’a pas de mot de passe. Lui en assigner un si nécessaire.

Dépôt des fichiers d’installation d’Oracle

La distribution d’Oracle 11gr2p2 se fait sous la forme de deux fichiers zip.
On dépose les deux fichiers dans le répertoire home de l’utilisateur oracle

puis on décompresse les fichiers, on prenant soin de vérifier qu’ils appartiennent bien à l’utilisateur oracle, et que l’on est bien logué en tant qu’oracle :

unzip p10404530_112030_Linux-x86-64_1of7.zip
unzip p10404530_112030_Linux-x86-64_2of7.zip

Un répertoire database est créé, contenant toute l’installation de la base.
On peux supprimer les deux fichiers zip.

rm p10404530*

Installation de la base

On lance l’installateur :

cd database
./runInstaller

L’écran d’accueil de l’installeur s’affiche :

– Ne pas cocher « Je souhaite recevoir les mises à jour de sécurité » et ne pas entrer d’adresse électronique.
– Cliquer sur ‘Suivant’.
Une fenêtre d’alerte s’affiche, confirmer le choix en cliquant sur Oui.A L’étape suivante , cocher ‘Ignorer les mises à jour logicielles’  et cliquer sur suivant: Faire ensuite le choix « Installer le logiciel de base de données uniquement ». L’installation des bases, schema, etc… se fera lors de la création de nos bases.Cliquer sur « suivant »
Choisir « Installation d’une base de données mono-instance »

cliquer « suivant ».
Laisser le choix de langue par défautCliquer « suivant »

Faire le choix du l’édition de la base que l’on souhaite. Dans la très grande majorité des cas, la version Standard devrait suffire. Nous prendrons dans cet exemple, « Standard Edition. »
Cependant pour des bases de test/développement les outils proposés par la version Enterprise Edition peuvent être utiles.Cliquer sur « suivant ».
Sauf installation particulière, il est préférable de laisser les répertoires d’Oracle par défaut :Cliquer sur « suivant ».
Pour la partie Oracle Inventory, les valeurs par défaut sont aussi à conserver. Cliquer sur « suivant »
Laisser aussi par défaut les groupes sysdba et sysoper.Cliquer « suivant ».

l’installateur d’oracle va lancer un certain nombre de vérifications sur les pré-requis et le paramétrage du système.
Il devrait y avoir deux types de conditions non remplies :

  1. les paramètres du système
  2. des paquets qui manquent.

Pour le paramétrage du système, cliquer sur le bouton ‘Corriger et vérifier une nouvelle fois’. L’installateur va générer automatiquement un script qui va modifier le paramétrage du système :
En ayant utilisé le paquet oracle-rdbms-server-11gR2-preinstall, les tests devraient être bon.
cliquer sur le bouton « suivant ».

Une fenêtre récapitulant les choix s’affiche.
Cliquer sur le bouton « Installer »
La base s’installe.Une fois l’installation achevée, il y a deux scripts à exécuter en tant qu’utilisateur root.Ouvrir un terminal sous root et exécuter les scripts.

Pour le script /home/oracle/app/oracle/product/11.2.0/dbhome_1/root.sh, confirmer que le répertoire local pour les binaires est bien /usr/local/bin :

[root@localhost ~]# /home/oracle/app/oracle/product/11.2.0/dbhome_1/root.sh
Performing root user operation for Oracle 11g

The following environment variables are set as:
    ORACLE_OWNER= oracle
    ORACLE_HOME=  /home/oracle/app/oracle/product/11.2.0/dbhome_1

Enter the full pathname of the local bin directory: [/usr/local/bin]:
   Copying dbhome to /usr/local/bin ...
   Copying oraenv to /usr/local/bin ...
   Copying coraenv to /usr/local/bin ...

Creating /etc/oratab file...
Entries will be added to the /etc/oratab file as needed by
Database Configuration Assistant when a database is created
Finished running generic part of root script.
Now product-specific root actions will be performed.
Finished product-specific root actions.

Revenir à la fenêtre de l’installateur et cliquer sur « OK ».
Oracle est installé. Cliquer sur « Fermer »

Démarrage automatique

Pour configurer un démarrage automatique d’Oracle, voir le tutoriel appropriée.

Posts relatifs

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre lang="" line="" escaped="" cssfile="">

Trackbacks and Pingbacks: