Potager Version 1 : fin 2010 à mi 2011

Fin 2010 – premiers essais

Une fois la décision de faire un potager prise, nous sommes allés chez Do It Center à Faa’a et avons acheté nos petits sachets de graines.
Sur les conseils du vendeur (on a avoué être débutant), on a aussi fait l’acquisition de deux plateaux de petits godets pour faire germer les graines, ainsi que d’un sac de « Black Magic ». (Il paraît que c’est magique pour faire germer…. d’où le nom ! Ca vient de Nouvelle Zélande).

La potion magique pour faire germer les graines

La germination

On commence par remplir tous les petits godets de ‘Black magic’. Facile…
Puis, premières difficultés, sur les paquets de graines les conseils ne sont pas adaptés. Les graines viennent France pour partie et les conseils sont pour un climat tempéré : Attention au gel…. si on est au dessus de la Loire faire comme ça, sinon comme ça..  Problème, notre climat polynésien est de type subtropical. C’est pas vraiment le même…
Tant pis, on a tout planté tel quel dans les godets et on verra bien.
A noter quand même, les concombres viennent probablement des Etats-Unis et sont adaptés au climat tropical. Voici le sachet de graines :

Graines de concombre soarer

Par contre on a intérêt à maîtriser l’anglais pour comprendre les instructions. L’anglais du jardin, c’est pas le même que celui du shopping !

On a pris soin de mettre nos plateaux de godets à l’ombre, et tous les matins on a humidifié avec un vaporisateur matin et soir. Les graines germent très vites. (C’est vraiment magique le black !). On se retrouve avec une quinzaine de concombre, idem pour les aubergines et les courgettes. La salade et les tomates ont fière allure.

Conclusion pour la germination :

  • Les petits godets c’est super
  • Les graines germent super vite
  • Le black magic ça marche vraiment bien
  • Du coup, attention à ne pas mettre trop de plans à germer.

Le repiquage

J’ai nettoyé le sol, et mis dessus en partis un film plastique pour éviter la pousse des mauvaises herbes. (je reparlerai de ce film plastique dans un autre article je pense). Les concombres, courgettes et tomates nécessitant d’être attachés sur un support (merci google), j’ai planté des petits tuteurs en bambou et tendu un bout de grillage entre les tuteurs.

Ensuite, petit trou dans le plastique, je retire un peu de terre, je met à la place un peu de terreau, et je repique mes petits légumes.

Une fois le repiquage effectué, ça démarre sur les chapeaux de roues :

Vue du portage fin 2010

Au bout de quelques semaines après le repiquage

concombre

Le concombre fleurit et s'éclate

courgette en fleur

Le concombre pousse rapidement et gagne en hauteur.
Il dépasse le grillage que j’avais prévu.
Il faut de nombreuses fleurs et a l’air en pleine santé.

La courgette pousse aussi très vite et est un des premier légume à fleurir.

Nous sommes plein d’espoir et impatients d’avoir un résultat !!

Les ennuis

C’était trop beau pour continuer ainsi.

D’abord les courgettes, après avoir fleuries, couic, mortes en quelque jours, toutes desséchées. Pas d’explication.Ensuite une cochonnerie de bestiole qui a mangé toutes les feuilles (ou presque) des aubergines. J’ai pensé à des limaces, j’ai mis des granulés, mais aucun effet sur les feuilles qui se font toujours manger.
Je suis sorti le soir pour surprendre le coupable, mais personne !! Mystère !

feuilles d'aubergines mangées

La feuille d'aubergine mangée par une bestiole inconnue

Idem pour les salades. Toutes mangées alors qu’elle étaient tout juste repiquées. Les oignons pour leur part n’ont pas pris après le repiquage.

Le succès du concombre….

Côté concombre gros succès. Même trop. En plus ils étaient magnifiques :

Photo concombre

Mes premiers concombres

Et le reste …

Les tomates ont produits de façon aléatoire. En fait mon montage piquet bambou + grillage n’est pas assez solide, ni assez haut.
Les aubergines, quand à elles qui ne se faisaient pas manger toutes leurs feuilles ont aussi produit. Nous avons quand même eu de beaux légumes.

photo aubergine et tomate

Quelque chose que je n’ai jamais pu déterminer avec précision : quand faut-il cueillir les aubergines ? Quand sait-on qu’elles sont bonnes ? Pour le moment mystère …. donc je cueille un peu au feeling.

Bilan

Au mois de juin 2011, il n’est resté presque rien du potager.

  • Les oignons : ils n’ont pas pris
  • Les salades : elles se sont fait manger
  • Les aubergines : ont dépéri et se sont fait manger. Reste un pied rescapé au bout d’un an.
  • Les concombres : Après avoir bien donné, le pied meurt et se dessèche. Ca a l’air normal.
  • Les tomates : Le support était trop petit et pas assez solide. Elles ont manquées visiblement d’eau et de soin. Pourtant il reste un pied qui est rescapé et qui donne toujours !!
  • Les courgettes : Sont mortes juste après la floraison.

Ce que j’en ai conclu :

  • Le procédé de germination est au point. Je ferais un article illustré sur le sujet.
  • Il faut essayer de mettre hors sol certaines plantes (salade, aubergines ? , courgettes ?) pour ne pas qu’elles se fassent dévorer leurs feuilles. Les tomates par contre ne se font pas manger. Pourquoi ? Pas au goût des bestioles ?
  • Il faut veiller à ce que les plantes ne manquent pas d’eau … ça parait évident dit ainsi, mais bon….et puis il faut aussi s’en occuper.
  • Il y a des bêtes inconnues qui mangent mes plantes….

On a eu de beaux résultats par ailleurs, donc à poursuivre !!

Pour plus d’information sur le black magic

Posts relatifs
  1. Bonjour,
    J’habite en Haute-Savoie mais je vais venir à Raiatea rendre visite à mon fils et j’y resterai 3-4 mois. Mon fils aimerait que je crée un potager bio pour lui. pourriez-vous me donner quelques conseils ? Notamment, je me demande s’il est préférable de mes mettre les cultures sous serres à cause des fortes pluies, ou si, au contraire, les cultures souffriraient d’avoir encore plus chaud en dessous. Merci pour votre réponse. Très cordialement, Nadine Seigle

    • Bonjour, je ne pense pas que la culture sous serre soit utile, par contre une culture hors sol donne de très bon résultats contre les nuisibles. Il y en a de plus en plus ici. Ce qui est le plus utilisé ce sont les grosses gouttières ou des bacs avec des tôles pour le fond et des lattes de faux plafond pour les côtés. Le tout est surélevé avec des structures en fer à béton qui ont été peints à l’antirouille. Bon séjour en Polynésie !

  2. Bonjour, Je vais bientôt m’installer définitivement à Raiatea. Pouvez-vous me dire s’il est possible de se procurer en PF des semences reproductibles ? Et où ? Merci

  3. j’ai un beau potager sur Tahaa, je cultive mes legumes dans un jardin suspendu à ma hauteur, avec une toile à ombrer dessus et sur les côtés, j’ai des salades de toute sortes, des oignons, des poireaux, des haricots verts nains des tomates des courgettes et le tout BIO ! Perso j’ai fait un melange de compost terre et terreau .
    J’ai ajouté de l’engrais en poudre et c’est magnifique !
    Attention à la varieté de tomates, la cour de boeuf ne resiste pas trop a l’oïdium preferéz la san marzano et pas trop de soleil direct sauf pour les haricots et même les coco grimpants Borlotto !
    Bon courage
    Laure

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre lang="" line="" escaped="" cssfile="">